L’optimisme, un art de vivre pour créer du contenu inspirant

Responsable Marketing depuis maintenant plus de 10 ans pour un groupe agroalimentaire, j’ai appris à travailler sur plusieurs stratégies pour toucher émotionnellement les consommateurs. Un seul but : construire une connexion pour qu’ils deviennent finalement des consommateurs fidèles et des ambassadeurs actifs de nos marques. L’une de ces stratégies, je l’ai approfondie pour moi-même et je l’utilise aussi à titre personnel : c’est l’OPTIMISME !

Oui, j’utilise l’optimisme pour sublimer mon quotidien et pour améliorer mes relations aux autres. J’apprends à en faire une seconde nature pour raisonner systématiquement solutions et opportunités. L’optimisme, c’est le sujet de ce blog, et je vais vous expliquer comment il vous permet de créer du contenu inspirant.

Un état d’esprit optimiste t’amène à embarquer ton audience sur le long terme. L’optimisme est contagieux, et quand ton audience devient optimiste, tu la pousse à agir et être acteur de sa propre vie. Voici en 5 points, les clés essentielles qui pourront te servir. J’espère qu’après tu seras motivé pour en apprendre plus sur l’optimisme, et nous suivre sur ce blog avec Melyssa, ma fille, et moi-même.

1/ Être BIENVEILLANT pour comprendre et toucher le lecteur

Se préoccuper sincèrement de ses problèmes

Ton lecteur a besoin de sentir que tu te préoccupes de ses problèmes, n’est-ce pas ?

Il doit comprendre que tu as de l’empathie pour lui, que tu cernes dans les moindres détails ses préoccupations au quotidien. Il doit être persuadé que tu veux sincèrement lui apporter des solutions.

Cette bienveillance, c’est l’optimisme, entre autres, qui peut te l’apporter.

L’optimisme t’amène à être bienveillant parce qu’il développe ta faculté de compassion et il te pousse à agir.

Quand tu crois fermement à un avenir meilleur, tu as envie de comprendre le monde qui t’entoure et d’agir sur lui pour qu’il devienne plus positif pour le futur.

Et c’est exactement cet état d’esprit qu’il faut pour toucher ton lecteur.

Tu ne peux pas créer du contenu inspirant pour ton lecteur, si tu ne penses pas à lui en tout premier lieu.

Avoir une attitude empathique

Tu dois pouvoir rentrer dans sa tête, visualiser son quotidien, sentir et ressentir les émotions qu’il peut traverser.

Qui est-il ? Que fait-il ? Où vit-il ? Quelles sont ses activités principales ? Quels sont ses défis, ses peurs, ses influences, ses valeurs, ses rêves, ses préoccupations ?

Pour toucher ton lecteur, tu dois visualiser ton lecteur idéal et t’adresser à lui personnellement.

C’est en le comprenant, en ayant intégré ses différentes facettes que tu pourras créer une connexion avec lui.

Sans cette connexion, tu ne peux pas le toucher. Et pour créer cette connexion, tu dois toi-même être optimiste et bienveillant.

Comment veux-tu créer la connexion, si toi-même tu n’es pas convaincu de pouvoir changer sa vie ?

Comment veux-tu le toucher si tu penses et si tu agis essentiellement par rapport à tes propres intérêts ?

2/ Raisonner SOLUTIONS pour créer du contenu inspirant

J’aime beaucoup cette phrase de Jacqueline de Romilly, essayiste : « Quand tout est difficile, l’optimisme est le moyen de transformer les soucis en défis. Les soucis nous accablent alors que les défis, nous avons envie de les relever »

Comment créer du contenu inspirant?

Transformer les difficultés en défis inspirants

Pour créer du contenu inspirant, on doit pouvoir transformer justement les difficultés de nos lecteurs en défis inspirants. On doit pouvoir leur apporter des solutions concrètes.

En ayant un état d’esprit optimiste, on reste ouvert d’esprit, ouvert aux opportunités et aux solutions.

En tant que créateur de contenu, on doit pouvoir leur dessiner un chemin motivant et agréable à arpenter.

Partager ton univers et tes valeurs

Pour illustration : un lecteur ne va jamais avoir envie (par lui-même) de manger un jus vert et acide quotidiennement. Mais si par ton approche, il comprend que tu veux sincèrement lui apporter une solution dans sa vie, il va d’abord continuer à te suivre et essayer ensuite d’appliquer tes conseils.

Si, grâce à ton univers et tes valeurs, tu arrives à présenter finalement le jus vert et acide, comme un rituel nécessaire pour changer sa vie, c’est gagné !

Finalement il va intégrer que ce n’est pas la mer à boire (littéralement lol). Il n’a que des bénéfices à en retirer et il va peut-être se laisser tenter…

3/ Être exemplaire et dans l’ACTION pour rester crédible

En parcourant les différents blogs, il m’arrive de voir de temps en temps des articles assez « légers ». Des sujets survolés, remixés, réchauffés, sans grande authenticité, sans profondeur. Des contenus en « électrons libres », « sans âme » déconnectés d’une logique, d’une cohérence, d’une histoire et d’un univers. Comment créer du contenu inspirant?

Etre aligné entre ce qu’on vit et ce qu’on écrit

La meilleure manière de créer du contenu inspirant et authentique, c’est de vivre ce qu’on écrit.

C’est de continuer à agir en étant aligné à ses valeurs profondes. Au final, le contenu partagé doit être le prolongement de ses propres pensées et de ses actes, avec preuves à l’appui. C’est oser être soi, dans son originalité, pour se démarquer du lot.

Par exemple, c’est beaucoup plus simple de parler de dépassement de soi et d’excellence, si soi-même on a des exemples précis de morceaux de vie.

Voici une récente expérience vécue :

J’ai été formée cette année par un marketeur de haut niveau sur l’excellence opérationnelle pour la distribution de produits de grande consommation. Il nous partageait en introduction son parcours personnel.

Il a commencé par se lancer dans des petits défis pour maigrir et a commencé la course à pied. 5 km, puis 10, puis 20, puis un marathon pour finir avec plus d’une dizaine de courses pour l’Iron Man. L’Iron Man qui est une des courses triathlon les plus difficiles et exigeantes au monde. Son prochain défi ? L’Enduroman en 2023.

Ensuite, il a expliqué en quoi son parcours professionnel avait suivi cette même stratégie. Petits pas par petits pas, comment il a construit ses stratégies pour développer durablement ses ventes autour d’une marque avec une notoriété à développer, grâce des méthodes précises et des expériences concrètes.

Autant te dire que je suis restée scotchée à ses paroles durant toute la formation. Et lorsqu’il a parlé d’un livre qu’il publiait prochainement, j’ai directement voulu me le procurer.

Pourquoi ? Parce que ses actions ont illustré par elles-mêmes ses convictions. Son exemplarité force le respect et il devient naturellement crédible.

Parler de ses expériences pour asseoir sa crédibilité

Un autre exemple très parlant : c’est assez difficile de parler du rôle de parent et de donner des conseils, si soi-même on n’est pas parent.

Quand on n’est pas encore parent, on a tout un tas de théories : « Mon enfant ne regardera pas les écrans avant 3 ans, il mangera 5 fruits et légumes par jour, il aura des jouets en bois, je lui parlerai toujours avec douceur sans élever le ton, etc. » Et puis quand on devient vraiment parent, ces repères prédéfinis changent. Comme dirait Florence Foresti « On comprend vite qu’un lancement de jouets en bois en pleine tronche, et bien ça fait mal lol ».

Conclusion : c’est en vivant et en retranscrivant ses expériences qu’on peut rester crédible auprès du lecteur. En augmentant son expertise par l’action et par l’expérience. C’est en devenant ce qu’on vend auprès du lecteur, qu’on peut créer véritablement un contenu magnétique.

Et ce contenu inspirant doit mettre le lecteur sur la voie du possible, de la réalisation, d’une action à sa portée.

Dans la méthode que j’ai développée pour apprendre l’optimisme, il y a un pilier essentiel pour développer l’optimisme au quotidien c’est l’action. C’est un cercle vertueux : quand tu passes à l’action pour les projets qui te tiennent à cœur, tu deviens plus optimiste. Et inversement, un état d’esprit optimiste te pousse à agir davantage, à arrêter de procrastiner.

4/ Développer une MENTALITE DE CROISSANCE

Quand on est optimiste, rien n’est figé. Rien n’est joué d’avance, car tu crois fermement que tu peux changer le cours des événements. Et c’est ce dont le lecteur a besoin. Il a besoin et il a envie de croire qu’il y a toujours une solution à tout.

Qu’est-ce qu’une mentalité de croissance?

Je t’explique la différence entre une mentalité fixe et une mentalité de croissance. Ce dernier terme ne sonne pas forcément bien en français et on retrouve le concept sous différentes formulations. En anglais, c’est très courant, on parle de « growth mindset ».

Avec une mentalité fixe, tu considères que tes capacités sont innées et immuables. Tu penses que ton intelligence est statique. Et donc, tu considères que les efforts sont vains, car ils n’apportent pas de changement. Tu as tendance à te décourager facilement, tu crains le changement. Tu préfères le « statu quo » car les défis te stressent et tu as peur de faire des erreurs.

Tu ne te poses pas de questions, tu ne te remets pas en cause. Tu ignores les feedbacks négatifs des autres, même s’ils sont constructifs.

A l’inverse, avec une mentalité de croissance, tu considères que tes capacités peuvent s’améliorer avec l’apprentissage. Tu penses que ton intelligence peut se développer.

Tu es prêt à faire des efforts, les challenges te stimulent. Tu es prêt à essayer plusieurs fois même si tu rencontres des obstacles. Tu persévères face aux problèmes. Tu restes à l’écoute des critiques et tu raisonnes en mode « solution ».

Ainsi, quand tu adoptes une mentalité de croissance, tu vas naturellement pousser ton lecteur à croire qu’il peut solutionner son problème par lui-même, grâce à ton accompagnement.

Obtenir de l’engagement grâce à une approche réaliste

Tu vas obtenir son engagement, car ce que tu proposes semble réaliste. Tu ne lui donnes pas une baguette magique pour supprimer sa douleur en une fraction de seconde. On sait tous que le changement prend du temps et un minimum d’engagement.

« Maigrir de 10 kg en une semaine sans effort » ou « Se préparer à un marathon en 48 heures » c’est sexy mais ce n’est ni crédible, ni inspirant.

En développant une mentalité de croissance, tu vas lui ouvrir les yeux et lui proposer des outils à sa portée. C’est cette connexion que tu vas construire avec lui qui va produire un contenu inspirant.

5/ Dégager des ondes POSITIVES pour créer du contenu inspirant

Le contenu inspirant est forcément lié à un minimum d’énergie positive que tu dégages. Personne n’a envie de suivre sur le long terme, un blogueur qui passe son temps à se plaindre, à se morfondre.

Délivrer une énergie positive

Imagine, tu ne parles que de ta sale vie, de ton train-train quotidien sans saveur. Tu ne décris que de la médiocrité, de la misère de ce monde, et tu le fais sans aucun trait d’humour, sans une once d’espoir. Uniquement du négatif, à la sauce déprime. Tu risques de repousser tes lecteurs et au mieux tu vas en accrocher quelques-uns. Au début ils pourraient se dire : « Ouf, il y a pire que moi, je suis rassuré ». Tu peux susciter la curiosité, voir de la compassion par moment, mais cela ne va pas durer. Pourquoi ?

Parce que la vie est faite de hauts et de bas. Et ce qui est inspirant c’est d’améliorer sa capacité à rebondir vite quand tu es au creux de la vague. Le lecteur a besoin de son shot de bonne humeur. Il attend sa piqûre d’adrénaline, pour se sortir du creux de sa vague.

Partager ses propres failles et ses difficultés

Comment créer du contenu inspirant?

Quand tu observes les blogueurs influents, notamment en développement personnel, ils partagent volontiers les aspérités de leur vie, et leurs mauvais moments. Ca peut être un licenciement, une humiliation durant l’enfance, la perte d’un être cher, une maladie, un accident, etc.

Ces mauvais moments ont souvent été des éléments déclencheurs pour rebondir. Le contenu qu’ils partagent ne se fixe pas sur ces épisodes malheureux. Ils vont au contraire parler des apprentissages qu’ils en retirent. Ils vont partager leur style de vie, leurs rêves, leur passion, leurs inspirations, leurs réalisations, etc.

Et quand ils en parlent, leur communication non-verbale va appuyer leur message. Une posture confiante, un sourire franc, une gestuelle maîtrisée, une voix rassurante et bienveillante, etc.

Au final, c’est leur capacité à transformer leurs expériences en énergie positive pour les autres qui va compter. C’est cela qui va captiver sur le long terme.

En conclusion, pour créer du contenu inspirant, cultive ton optimisme au quotidien ! Tu vas être bienveillant pour ton lecteur, tu vas l’amener à agir et à raisonner « solutions ». Tu vas le persuader que la solution est en lui finalement et que tu l’accompagnes juste avec tes outils adaptés et toute ton énergie positive.

A travers cet article, je participe à l’évènement interblogueurs “Comment créer du contenu inspirant ?” du blog Blogueur Pro. J’apprends à me professionnaliser en tant que créateur de contenus à travers ce blog d’Olivier Roland et j’apprécie beaucoup les divers conseils qu’il partage. Vous pouvez retrouver un de mes articles préférés, qui aborde l’importance de créer son propre univers et sa marque en cliquant ici.

Pour cultiver ton optimisme au quotidien et rester cool, découvre vite notre article sur les mini-habitudes ultrasimples.

Add A Comment